Le Combat de Carnaval et Carême de Pieter Bruegel

le_combat_de_carnaval_taille

Le Combat de Carnaval et Carême

Pieter Bruegel dit l’Ancien

L’un des maîtres de la peinture flamande de la Renaissance représente ici une fête paysanne dans un village, scène de genre est très apprécié à l’époque.
Le peintre ajoute une dimension symbolique en référence à la situation politique et religieuse européenne. Carnaval, en bleu et rouge, est assis sur un tonneau et brandit une broche de rôtisserie contre Carême, long et maigre, portant des vêtements aux couleurs sombres avec sur sa tête une ruche d’où s’échappent des abeilles. Sa lance est une longue palette sur laquelle sont posés deux poissons. À côte de la chaise, il y a les aliments traditionnels du carême : des moules, des bretzels, des biscuits secs, du pain sans levain et un panier rempli de raisins. Ces deux personnages symbolisent le catholicisme critiqué pour ses richesses (Carnaval) et le protestantisme (Carême).

En savoir plus : « Le combat entre Carnaval et Carême »

You must be logged in to post a comment